Conseils au nouveau gestionnaire de produit pour sa première semaine

Vous avez une chance unique d'écouter vos clients dès la première interaction, ne la gâchez pas !

Evan Michner Evan Michner

Voici ma nouvelle question préférée pour les entretiens avec de futurs gestionnaires de produit : « Que feriez-vous lors de votre première semaine ici ? » Et voici quelques-unes des réponses obtenues :

« M'installer et étudier la plateforme et l'architecture. »

« Probablement organiser quelques réunions avec l'équipe et comprendre qui sont mes parties prenantes. »

« Apprendre à connaître les développeurs et les concepteurs. Les inviter à déjeuner. Leur payer quelques bières. »

« Examiner attentivement les données. Découvrir les solutions d'analytique déployées. »

« Discuter avec vos meilleurs clients et leur demander ce qu'ils aiment dans le produit. »

Voilà des réponses intéressantes ! Mais au risque de donner la réponse que nous attendons aux futurs candidats, un gestionnaire de produit devrait contacter directement les utilisateurs et discuter avec eux au cours de sa première semaine.

Vous disposez d'une équipe d'ingénieurs et de concepteurs chargés de résoudre les problèmes, et ils s'attendent à ce que vous priorisiez les problèmes. Comment pourraient-ils avoir confiance en vos décisions si vous êtes plus à même de parler de la suite technologique que de discuter avec vos clients ?

Si vous n'avez pas le temps de discuter avec vos clients (surtout au cours de votre première semaine), vous n'êtes pas la bonne personne pour prioriser les problèmes pour votre équipe.

Ne vous méprenez pas. Vous devriez réserver du temps pour examiner les données et les analyses. Tout gestionnaire de produit qui se respecte prend les décisions en fonction des chiffres. Mais si cela fait un certain temps que vous n'avez pas discuté avec un utilisateur en chair et en os, n'oubliez pas ceci : les utilisateurs ne sont pas des chiffres.

Les données indiquent le nombre d'utilisateurs qui ont cliqué sur le bouton. Les tests d'utilisation révèlent pourquoi les utilisateurs ont éprouvé des difficultés à trouver votre bouton. Des discussions informelles avec les utilisateurs peuvent néanmoins vous montrer qu'ils préféreraient un nombre de 1 à 800 plutôt qu'un bouton. On ne sait jamais ce qu'on va découvrir.

Gestion des produits Agile | Atlassian – Le coach Agile

Et, bien sûr, familiarisez-vous avec la technologie au cours de votre première semaine. Discutez avec l'équipe des limites de la plateforme et des problèmes rencontrés. Apprenez à connaître l'architecture de base. Mais votre travail ne consiste pas à écrire du code, aussi tentant que cela puisse être. Vous devez détecter les problèmes à résoudre. Si vous êtes gestionnaire de produit et si vous n'avez pas parlé à un utilisateur depuis un moment, vous voudrez peut-être repenser l'intitulé de votre poste.

Pour le gestionnaire de produit qui rejoint une entreprise disposant de toutes les ressources nécessaires pour mener des études d'utilisation officielles, l'idéal est d'assister aux entretiens derrière un miroir sans tain. Vous apprenez ainsi énormément (notamment sur les techniques de l'intervieweur). Veillez néanmoins à ce que cette méthode ne vous empêche pas d'avoir une vraie discussion avec un utilisateur. Un entretien derrière un miroir sans tain ne doit pas remplacer une discussion avec l'un de vos utilisateurs.

So if you're joining a new company, go ahead and reach out to a few of your users. Even the ones who were unhappy and left. Actually, especially them.

Non seulement vous apprendrez certaines choses sur le produit et la base d'utilisateurs, mais vous serez peut-être le point de contact nécessaire à l'utilisateur pour adhérer à votre produit. Pensez qu'il s'agit là de l'investissement le plus avantageux dans la satisfaction client.

N'oubliez pas : vous avez une seule et unique chance d'entrevoir une perspective nouvelle. Utilisez-la à bon escient et mettez-vous à la place de vos utilisateurs.

Bonne chance pour votre première semaine !

Up Next
Roadmaps