Epics, stories, thèmes et initiatives

Ces structures simples aident les équipes Agile à gérer le cahier des charges et à structurer leur travail en toute simplicité.

Max Rehkopf Max Rehkopf

Supposons que votre équipe et vous-mêmes souhaitiez initier un projet ambitieux, celui de lancer une fusée dans l'espace, par exemple. Pour cela, vous devez structurer votre travail : des principaux objectifs aux détails les plus subtils. Vous voudrez être en mesure de réagir aux changements, de communiquer votre avancement et de vous en tenir à un plan. Les epics, les stories, les thèmes et les initiatives sont précisément les outils dont vous aurez besoin pour cela.

En comprenant comment ces méthodologies Agile populaires aident à organiser le travail, votre équipe peut trouver le bon équilibre entre structure, flexibilité et lancement de fusées dans l'espace.

Que sont les stories, les epics, les initiatives et les thèmes ?

  • Les stories, également appelée « user stories » sont de brèves exigences ou requêtes écrites du point de vue de l'utilisateur final.
  • Les epics sont des corpus de tâches importantes qui peuvent être subdivisés en plus petites tâches (appelées stories).
  • Les initiatives sont des collections d'epics axés sur un objectif commun.
  • Les thèmes sont d'importants domaines d'amélioration à l'échelle de l'organisation.
Epics, stories et thèmes Agile | Atlassian – Le coach Agile

Epic Agile et story

Dans une certaine mesure, les stories (histoires) et les epics (épopées) dans Agile sont similaires aux histoires et aux épopées du cinéma ou de la littérature. Une story est un récit simple ; une série de stories liées et interdépendantes constitue un epic. Il en va de même pour votre gestion du travail, où l'achèvement des stories liées mène à l'achèvement d'un epic. Les stories décrivent le travail accompli, tandis que l'epic fournit une vue d'ensemble de l'objectif unificateur.

Dans le cadre d'une équipe Agile, les stories sont des éléments que les membres peuvent commiter pour terminer un sprint d'une ou de deux semaines. Souvent, les développeurs travaillaient sur des dizaines de stories par mois. Les epics, en revanche, sont peu nombreux et demandent plus de temps. Les équipes ont souvent deux ou trois epics à terminer chaque trimestre.

Si votre entreprise lançait des fusées dans l'espace et souhaitait améliorer le service de streaming pour les lancements, vous pourriez structurer vos stories comme suit.

Exemples de story Agile :

  • Les utilisateurs sur iPhone doivent avoir accès à une vue verticale du flux en direct lorsqu'ils utilisent l'application mobile.
  • Les utilisateurs sur ordinateur ont besoin d'un bouton « Afficher en plein écran » dans le coin inférieur droit du lecteur vidéo.
  • Les utilisateurs sur Android doivent être renvoyés vers le Google Play Store.

Les stories ci-dessus sont toutes liées, et pourraient toutes être considérées comme des tâches individuelles qui permettent l'achèvement d'un plus grand corpus de travail (un epic). Dans ce cas, l'epic pourrait être « Améliorer le service de streaming pour le lancement du premier trimestre ».

Organiser le travail en stories et en epics vous aide également à communiquer efficacement au sein de l'organisation. Si vous communiquiez l'avancement de votre équipe au responsable de l'ingénierie, vous parleriez en epics. Si vous parliez à un collègue de votre équipe de développement, vous parleriez en termes de story.

Pour des définitions complètes, des exemples et des bonnes pratiques, voir :

Epic Agile et initiative

Les epics sont composés de stories, au même titre que les initiatives sont composées d'epics. Les initiatives offrent un autre niveau d'organisation au-dessus des epics. Dans bien des cas, une initiative compile des epics de plusieurs équipes pour atteindre un objectif beaucoup plus large et plus grand que chacun des epics. Alors que vous pourriez terminer un epic en un mois ou en un trimestre, les initiatives nécessitent souvent plusieurs trimestres à un an.

Exemple d'user stories | Atlassian – Le coach Agile

Exemple d'epics dans une initiative :

Imaginons que votre entreprise souhaite réduire le coût par lancement de 5 % cette année. C'est une situation idéale pour utiliser une initiative, car aucun epic ne pourrait atteindre un objectif si vaste. Cette initiative comprendra des epics comme « Réduire la consommation de carburant de 1 % », « Augmenter le nombre de lancements trimestriels de 3 à 4 » et « Réduire tous les thermostats de 71 à 69 degrés. »

Chez Atlassian :

En interne, nous qualifions nos initiatives de « Tickets PC ». Les tickets Project Central sont configurés dans Jira Software comme nos epics. Chaque équipe prend ses quatre ou cinq objectifs les plus importants pour l'année, puis crée des tickets PC pour chacun d'entre eux. Ces tickets PC sont utilisés par les fondateurs et par la direction pour comprendre tout le travail effectué dans l'entreprise.

Initiatives et thèmes

Dans de nombreuses organisations, les fondateurs et l'équipe de direction encourageront la poursuite d'un objectif ambitieux. Il s'agit des objectifs (parfois éculés) annoncés chaque année ou chaque trimestre, et les thèmes sont la façon de les suivre.

  • Les initiatives sont des collections d'epics.
  • Les thèmes sont des étiquettes qui suivent les objectifs organisationnels de haut niveau.

Les initiatives ont une conception structurelle. Elles abritent des epics ; l'achèvement de ces epics entraîne l'achèvement de l'initiative. Les thèmes sont un outil organisationnel qui vous permet d'étiqueter les éléments du backlog, les epics et les initiatives pour comprendre quelles tâches contribuent à quels objectifs organisationnels. Les thèmes devraient inspirer la création d'epics et d'initiatives, mais ils ne sont pas strictement liés. « La sécurité avant tout » .pourrait être un thème pour une entreprise telle que la vôtre

Voici à quoi ressemblent les thèmes dans Portfolio for Jira :

Exemple de sprint | Atlassian – Le coach Agile

Chez Atlassian :

L'un de nos thèmes cette année est le Travail ouvert. C'est un effort vers plus de transparence, à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise. Mon équipe travaille sur ce thème en réalisant une rétrospective publique sur Agile. Nous demandons aux développeurs de réfléchir à leur expérience de développement Agile et de tweeter leurs commentaires sous le hashtag #RetroOnAgile. Dans le cadre d'une campagne de trois mois, nous avons créé un epic à cette fin et nous l'avons étiqueté sous le thème Travail ouvert.

Structurer votre travail :

Être Agile n'exclut pas d'adopter la structure (et vice versa). En outre, la structure présentée ici ne s'adapte pas à toutes les situations. Le réussite se définit par le fait que vous soyez capables de comprendre ces concepts et de les adapter à vos besoins. Pour nous, ce sont des stories, des epics, des initiatives et des thèmes. Vous pouvez vous lancer en apprenant à configurer des epics dans Jira Software. 

Up Next
epics