Commandes Git

git add

Déplace les changements du répertoire de travail vers la zone de staging. Ceci vous permet de préparer un instantané avant de faire des commits dans l'historique officiel.

Enregistrer des changements : git add Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Copie d'un dépôt Git et ajout de fichiers Utiliser des branches : git merge Inspecter un dépôt : git status

git add

Déplace les changements du répertoire de travail vers la zone de staging. Ceci vous permet de préparer un instantané avant de faire des commits dans l'historique officiel.

Enregistrer des changements : git add Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Copie d'un dépôt Git et ajout de fichiers Utiliser des branches : git merge Inspecter un dépôt : git status

git branch

Cette commande est votre outil d'administration des branches à usage général. Elle vous permet de créer des environnements de développement isolés dans un dépôt unique.

Utiliser des branches : git branch Utiliser des branches : git checkout Utiliser des branches : git merge Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Utilisation d'une branche Git pour merger un fichier

git checkout

En plus de faire un checkout des anciens commits et les anciennes révisions de fichier, git checkout permet également de parcourir les branches existantes. Associée aux commandes Git de base, elle permet de travailler sur une ligne de développement spécifique.

Utiliser des branches : git checkout Annuler des changements : git checkout Comparer des workflows : Workflow Gitflow

git clean

Supprime les fichiers non trackés du répertoire de travail. Il s'agit d'une contrepartie logique à git reset qui ne fonctionne (généralement) que sur les fichiers trackés.

Annuler des changements : git clean

git clone

Crée une copie d'un dépôt Git existant. Le clonage est le moyen le plus courant pour les développeurs d'obtenir une copie de travail d'un dépôt centralisé.

Stockage de fichiers volumineux Git (LFS) Comparer des workflows : Workflow de duplication (fork) Créer un dépôt : git clone

git commit

Prend l'instantané stagé et en fait un commit dans l'historique du projet. Combinée à git add, cette commande définit le workflow de base pour tous les utilisateurs de Git.

Utiliser des branches : git merge Réécrire l'historique : git commit --amend Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Copie d'un dépôt Git et ajout de fichiers Enregistrer des changements : git add

git commit --amend

Le fait de transmettre le flag --amend vers git commit vous permet de modifier le dernier commit. Ceci est très utile lorsque vous oubliez de stager un fichier ou des informations importantes dans le message de commit.

Réécrire l'historique : git commit --amend

git config

Une méthode simple pour définir les options de configuration pour votre installation Git. Généralement, vous n'aurez qu'à utiliser cette méthode après l'installation de Git sur un nouvel ordinateur de développement.

Créer un dépôt : git config Stockage de fichiers volumineux Git (LFS) Installer Git : Installer Git sur Mac OS X Installer Git : Installer Git sur Linux

git fetch

Durant le fetch, le système télécharge une branche dans un autre dépôt ainsi que tous les commits et les fichiers associés. Le process n'a pas pour objectif d'intégrer quoi que ce soit à votre dépôt local. Il vous permet d'inspecter les changements avant de les merger avec votre projet.

Synchroniser : git fetch Réfs et reflog – Refspecs Synchroniser : git pull

git init

Lance un nouveau dépôt Git. Si vous souhaitez placer un projet sous contrôle de révision, c'est la première commande que vous devez apprendre.

Créer un dépôt : git init

git log

Vous permet d'explorer les anciennes révisions d'un projet. Cette commande propose plusieurs options de formatage pour l'affichage des instantanés commités.

Inspecter un dépôt : git log Commande git log avancée : Filtrer l'historique des commits Commande git log avancée : formatage de la sortie du journal Tutoriels Git avancés : Présentation

git merge

Puissante méthode d'intégration des changements des branches divergentes. Après avoir forké l'historique du projet avec git branch, git merge vous permet de les réunir à nouveau.

Merge et rebase : présentation des concepts Utiliser des branches : git merge Comparer des workflows : Workflow Gitflow Merge et rebase : Présentation des concepts

git pull

Le pull est une version automatisée de la commande git fetch. Il télécharge une branche à partir d'un dépôt distant, puis la merge immédiatement avec la branche courante. C'est l'équivalent, dans Git, de svn update.

Synchroniser : git pull Comparer des workflows : Workflow centralisé Stockage de fichiers volumineux Git (LFS) Comparer des workflows : Workflow de duplication (fork)

git push

Le push est le contraire du fetch (avec quelques mises en garde). Il vous permet de déplacer une branche locale dans un autre dépôt, ce qui est pratique pour publier des contributions. Il fonctionne comme un commit SVN, mais en envoyant une série de commits au lieu d'un ensemble de changements unique.

Synchroniser : git push Réfs et reflog – Refspecs Comparer des workflows : Workflow Gitflow Stockage de fichiers volumineux Git (LFS)

git rebase

Le rebase vous permet de déplacer des branches, vous évitant ainsi les commits de merge inutiles. L'historique linéaire qui en résulte est souvent plus facile à comprendre et à explorer.

Merge et rebase : présentation des concepts Réécrire l'historique : git rebase -i Merge et rebase : Présentation des concepts Réécrire l'historique : git rebase

git rebase -i

Le flag -i est utilisé pour commencer une session de rebase interactive. Vous bénéficiez ainsi de tous les avantages d'un rebase normal et vous pouvez également ajouter, éditer ou supprimer des commits.

Réécrire l'historique : git rebase -i

git reflog

Git garde une trace des mises à jour sur la pointe des branches à l'aide d'un mécanisme appelé reflog. Ainsi, vous pouvez revenir sur les ensembles de changements même s'ils ne sont pas référencés par une branche ou un tag.

Réécrire l'historique : git reflog

git remote

Un outil pratique pour gérer les connexions distantes. Il vous propose un raccourci pour éviter de transmettre l'URL entière dans les commandes de fetch, pull et push.

Synchroniser : git remote

git reset

Cette commande annule des changements apportés à des fichiers dans le répertoire de travail. Le reset vous permet d'effacer ou de supprimer complètement des changements qui n'ont pas été pushés vers un dépôt public.

Annuler des changements : git reset Reset, checkout et revert : opérations de niveau commit Reset, checkout et revert : opérations de niveau fichier Annuler des changements : git clean

git revert

Cette commande annule un instantané à partir duquel des commits ont été faits. Lorsque vous découvrez un commit erroné, le revert est une méthode sûre et facile de le supprimer complètement de la base de code.

Annuler des changements : git revert Reset, checkout et revert : opérations de niveau commit Reset, checkout et revert : récapitulatif

git status

Affiche l'état du répertoire de travail et l'instantané stagé. Vous voudrez sans doute l'exécuter conjointement avec git add et git commit pour voir exactement ce qui est inclus dans l'instantané suivant.

Inspecter un dépôt : git status Git Stash Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Utilisation d'une branche Git pour merger un fichier Découvrir Git avec Bitbucket Cloud : Copie d'un dépôt Git et ajout de fichiers

Prêt à découvrir Git ?

Essayez ce tutoriel interactif.

Démarrez maintenant